Wikia Forge d'encre2015
Advertisement

Suite de notre série d’articles sur les joueurs des Démineurs de Ker’Rosen, avec cette fois-ci une touche féminine.

Ruz Bloomberg, dite ‘’Ka-boom’’

Edge-of-tomorrow-emily-blunt.jpg

Certes, à quelques exceptions près les équipes de zoomball sont majoritairement masculines. Mais ce serait une erreur de croire qu’il n’existe pas des joueuses d’exception, et le parcours de Ruz est lui-même exceptionnel. Née à bord du Bugaled Nazareth, un des cargos-tankers de Ker’Rosen, elle a passée une bonne partie de sa vie à voyager de planète en planète et de station en station pour ravitailler toutes sortes de vaisseaux. Bien que n’ayant jamais menée d’études en la matière, nous savons de source sûre qu’elle a atteint le poste d’adjointe au mécanicien-en-chef du navire.

Fait moins connu, nous savons également que Ruz a remporté deux fois le tournoi de lutte en apesanteur du Bugaled Nazareth, et a démontré des compétences particulières pour le combat lors de plusieurs abordages dont un par des pirates affiliés aux CCR. Il n’en fallait pas plus pour qu’un recruteur de Ker’Rosen lui propose un contrat dans une équipe de zoomball pour y mettre ses talents à contribution. Elle a depuis occupé plusieurs postes, mais principalement celui de trois-quart.

Au cours du Tournoi Oriental FZC de l’année dernière, Ruz s’est faite remarquer pour être la joueuse à avoir sorti le plus d’adversaires du terrain. Toutefois, elle a aussi permis à son équipe de parvenir jusqu’en finale, d’où sa sélection dans les Démineurs cette année.

Voyons maintenant les principaux implants dont elle est équipée :

tous les membres de la belle Ka-boom sont artificiels

- Renfort musculaire pneumatique : les bras et les jambes de Ruz sont

désormais munis de muscles synthétiques fonctionnant grâce à l’aspiration de l’air ambiant via des pores pour augmenter leur puissance. Chaque utilisation est perceptible par un sifflement caractéristique.

- Régulateur Nociceptique : cet implant dans le cerveau contrôle les capteurs de la douleur et limite son importance. Le porteur ressent toujours la sensation provoquant la douleur, mais sans que celle-ci soit gênante.

- Assistance à la visée : l’œil gauche de Ruz intègre un réticule de visée activable à volonté, permettant également de mesurer les distances avec précision.

- Radar de proximité : autre implant cervical, ce détecteur de mouvement permet d'éviter à Ruz d'être surprise par tout adversaire, même furtif !

- Articulations sur roulement à billes

1dddfcba0710e8de174daff54cba14ba.jpg

: grâce à cette amélioration très classique des épaules, des poignets et des chevilles, le porteur possède une souplesse de mouvement incomparable.

- Auto-injecteur d'adrénaline : un autre implant très classique situé au niveau du cœur, idéal pour les situations de stress ou réclamant des efforts de courte durée.

Et comme toujours, nous enchainons avec notre série favorite de questions. Rencontrer Ruz n’a pas été difficile, même si elle était de toute évidence peu habituée à ce genre d’exercice.

Votre livre de chevet en ce moment ?

Le troisième tome de ‘’2000 AA’’.

Un rapide résumé de cette œuvre ?

Ben vous connaissez, non ? C’est… comment on appelle ça déjà… une uchronie ? On suppose que l’apocalypse a eu lieu pendant l’Eclatement, que la civilisation s’est complètement effondrée, et là ça se déroule 2000 ans après. Là le troisième tome se concentre sur des survivants de l’ENE qui s’inspirent de la Scandinavie pour faire leur royaume. En gros, des vikings qui partent à la conquête de l’espace. J’aime bien.

Votre groupe musical préféré ?

‘’Machine Gun’’, le groupe d’industep.

Si vous étiez un animal ?

Ben je pourrais pas répondre. C’est con comme question.

Un sujet d’actualité qui vous fait particulièrement réagir ?

Je regarde pas vraiment les infos. Mais j’ai entendu dire que le gouvernement de la Nouvelle-Russie voulait faire la chasse aux trafiquants de nirvanine. C’est débile, ils feraient mieux de la légaliser.

Vous gagniez une croisière pour deux tous frais payés pour Scandarin. Avec qui partez-vous ?

Je dirais ma sœur… ça fait un moment qu’on a pas eu de temps pour la famille.

Un porte-bonheur ?

J’ai choppé ça sur le Bug-Naz pendant l’attaque des coréens… Chouette couteau, pas vrai ? J’ai pas la moindre idée de ce que veulent dire les inscriptions sur la lame, mais j’adore la forme.

Votre devise ?

J’sais pas… ‘’Faites pas chier’’, ça me parait bien.

Et voilà pour cette troisième interview. Terminons comme à notre habitude par une rapide explication de l’origine du surnom. Il date des tous premiers matchs de Ruz il y a quatre ans, lorsqu’elle a utilisé sur le terrain des explosifs artisanaux afin de distraire ou aveugler l’adversaire. Les arbitres ont longuement débattu pour savoir si l’emploi de ces gadgets était autorisée ou pas, avant de parvenir à la conclusion que oui, dans la mesure où ils n’étaient pas utilisés dans le but de blesser directement les joueurs adverses…

Le surnom de ‘’Ka-boom’’ est donc resté, et Ruz continue d’employer régulièrement des grenades de sa propre fabrication.


Un autre sujet passionnant page suivante !

Advertisement