FANDOM


=> Article père : Coréens Communistes de la Résurrection

‘’Oruspisces’’ est le nom couramment donné aux trois dirigeants du Bakufu de Hanzottori. L’origine exacte de ce mot est incertaine, mais il s’agit très probablement d’une déformation de ‘’aruspice’’, terme antique de la Vieille Terre désignant une catégorie de devins. Une hypothèse populaire veut qu’il s’agisse d’un mot valise entre ‘’oni’’ et ‘’aruspice’’, les onis étant des créatures du folklore japonais réputées pour leur force et leur rôle protecteur. Une définition qui semble effectivement bien s’appliquer à ces trois entités.

9d912a5a203716c56f1c5ae85f677e6a

pêcheur cybernétique du marché de Fugu

Le véritable nom des

Oruspisces n’est pas particulièrement connu, même s’il n’est pas non plus tenu secret. La raison est simplement que ces noms sont constitués d’une succession particulièrement longue de chiffres et de lettres, car les dirigeants du Bakufu ne sont absolument pas des êtres humains. D’ailleurs, ce ne sont même pas des êtres vivants. Ce sont des ordinateurs.

Leur création remonte déjà à plus d'un millénaire mais est aussi postérieure à la fondation d’Hanzottori, ce qui nous oblige à faire un rapide point sur ce dernier.

Le Bakufu d’Hanzottori tel que nous le connaissons aujourd’hui  est un territoire indépendant de taille relativement modeste, puisqu’il n’occupe que cinq mondes répartis dans trois systèmes solaires, dans la partie méridionale de la Galaxie. Issu de la diaspora japonaise lors des tragiques évènements de l’Eclatement, cet état n’a finalement que peu changé depuis sa création.

593eafa8ec935cf09c5a98226d30bd74

Shugenja-analyste du troisième Oruspice "utsunomiya"

Le Bakufu vit de manière autonome (certains diront même en autarcie), limite son commerce et ses relations diplomatiques au strict minimum, et n’a pour ainsi dire aucun tourisme. Les seules choses pour lesquelles il est connu sont son équipe de zoomball et ses activités militaires, mais nous y reviendront plus tard.

Donc, à une date inconnue des étrangers, les habitants du Bakufu ont fait le choix de se reposer uniquement sur un mode de gouvernement rigoureusement impartial et logique. Ce mode de gestion concerne évidemment la justice, mais également les relations extérieures, l’administration ou les affaires militaires. C’est dans ce but précis que les Oruspisces ont été créés.

Ces ordinateurs, dont la taille est certainement colossale, assimilent donc toutes sortes de données depuis des siècles, s’en servant non seulement pour gérer les affaires courantes mais également assurer l’avenir du Bakufu et sa protection. A plusieurs reprises, ils se sont montrés capables de bâtir des modèles de comportement extrêmement réalistes ou de calculer des probabilités infimes, d’où leur réputation de pourvoir littéralement prédire le futur de manière surnaturelle.

Cela reviendrait toutefois à oublier les autres fois, assez rares il est vrai, où ils se sont complètement trompés.

Et revenons donc à l’autre raison pour laquelle les habitants d’Hanzottori sont célèbres : la guerre. On les décrits régulièrement comme des mercenaires, mais c’est un résumé très succinct. Tous les contrats acceptés par le Bakufu sont approuvés par les Oruspisces, et il ne faut pas oublier que la priorité de ces derniers est de protéger leurs intérêts.

Il n’est donc pas rare de voir les Oruspisces refuser des contrats pour des raisons floues, ou au contraire intervenir de leur propre chef dans des conflits où personne ne les avait appelés. Ces actions, toujours aussi chirurgicales qu’impitoyables, répondent à des plans à long-terme que seules ces intelligences artificielles sont capables

de comprendre…
8093f20e1945f38c6072c750b7fce2cf

Ashigaru connecté de Neo-Japan 2202 (quartier de la vieille ville )

A titre d’exemple, citons le cas de leur intervention contre les membres des CCR. Tout le monde savait depuis des décennies que la base du sud-galactique de ces pirates se trouvait dans la ceinture d’astéroïdes de Nakman, malheureusement trop difficile d’accès.

De nombreuses colonies de la région ont en vain demandé de l’aide aux Oruspisces, jusqu’au jour où les coréens ont commis l’erreur de menacer le Bakufu. Ses dirigeants ont soigneusement calculé tous les meilleurs angles d’attaques et les réactions les plus probables de leurs adversaires. Ensuite, l’action des japonais a été aussi brève que violente, réduisant Nakman en cendres et obligeant finalement les CCR à officiellement mettre fin à leurs activités dans le secteur sous peine d’éradication pure et simple…

Extrait du Guide Galactique du Voyageur Vagabond


Hanzottori
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .